Kia dévoile les premières images du crossover Niro tout électrique

Kia vient de dévoiler une nouvelle version tout électrique du Niro à l’occasion de la 5ème édition de l’exposition internationale des véhicules électriques de Jeju, en Corée du Sud. Le Kia Niro Electrique, qui fera ses débuts sur la scène européenne lors du Mondial de l’Automobile de Paris en octobre 2018, est un crossover dynamique qui se distingue par son agrément de conduite, son design élégant et sa polyvalence exemplaire.

Dessiné par les centres de design de Kia en Californie aux États-Unis et de Namyang en Corée du Sud, le crossover Kia Niro Electrique offre toute la commodité et l’attrait d’un SUV compact, associés à une caisse aérodynamique et à des surfaces subtilement sculptées.

Puisant son inspiration dans le concept Niro Electrique dévoilé lors de l’édition 2018 du CES (Consumer Electronics Show) à Las Vegas, il hérite d’une calandre exclusive, d’une prise d’air au profil futuriste et de feux diurnes à LED en forme de pointe de flèche. Relayant un style à la fois épuré et avant-gardiste, la ligne maîtresse tout en finesse et les vitres arrière effilées soulignent la silhouette aérodynamique du véhicule, tout en dégageant davantage d’espace pour ses imposants passages de roues.

Animé par un groupe propulseur électrique Kia de nouvelle génération, le crossover Kia Niro Electrique fait appel à de nouvelles technologies de production réservées aux véhicules électriques de la marque. Il est équipé d’une batterie lithium-ion-polymère à haute capacité de 64 kWh, et sera capable de parcourir plus de 450 km* (cycle WLTP, sous réserve d’homologation définitve) avec une seule charge sans dégager la moindre émission polluante.

Le Kia Niro Electrique reflète les progrès considérables accomplis par la marque au cours de ces dernières années pour produire des modèles confortables et agréables à conduire, ouvrant ainsi la voie au développement des véhicules à zéro émission, et ce grâce à une plus grande polyvalence.

Le Kia Niro Electrique sera commercialisé en Corée du Sud, de même qu’en France, au cours du second semestre 2018 et lancé sur les autres marchés en temps voulu.